Le De venatione sapientiae écrit en 1463 est une sorte de bilan des recherches de la sagesse menées par le Cusain tout au long de son œuvre. Après avoir précisé ce qu’il entend par sagesse et la notion de « pouvoir être fait », il passe en revue les dix champs qu’il a parcourus pour sa chasse : la docte ignorance, le pouvoir-être, le non-autre, la lumière, la louange, l’unité, l’égalité, le lien, la limite et l’ordre.

 La chasse de la sagesse, trad. Hervé Pasqua, Paris, PUF, 2015